Archives du blog

Yokohama

Son parc d’attractions en pleine ville.

Yokohama

Yokohama

Son quartier chinois.

China-Town Yokohama

China-Town Yokohama

Son port.

Yokohama

Son jongleur avec des torches enflammées que je n’ai pas pris en photo parce qu’il faisait trop sombre.

Mariages japonais à l’occidentale

Les mariages à l’occidentale ont la cote au Japon. Si possible dans un décor ultra-stylisé, encore plus occidental que le plus occidental de nos mariages.

Des bâtiments (non religieux, c’est juste pour le décor) sont mêmes construits spécialement pour ça.

Première illustration : à Osaka, l’hôtel Monterey dispose d’une sorte de fausse chapelle intégrée dans la construction, au 8ème étage de l’immeuble.

Hotel Monterey Hotel Monterey and its chapel

Deuxième illustration : à Yokohama, deux exemples de salles pour l’accueil de mariage, mélangeant différents styles architecturaux (un peu d’église, un peu de mairie à l’américaine avec les colonnes et les marches…), le tout en blanc (forcément) avec des petites lumières qui n’ont rien à envier aux décorations de Noël dans les rues.

Wedding Hall Wedding Hall

Dans le métro, il n’est pas rare de tomber sur des affiches de compagnies organisatrices de mariages : « Wedding in Europe », « Wedding in Hawaii »…

Yokohama la nuit

Après Tokyo la nuit, voici Yokohama (2ème plus grande ville japonaise).

Minato Mirai 21 at night - Yokohama
Yokohama Station Windows 21
Roadlights SOGO
Building the future Roads
Bayquarter Shopping Mall Wedding Hall
Yokohama

> Toutes mes photos de Yokohama (sur Flickr)
> Toutes mes photos du Japon la nuit (sur Flickr)

Etonnante sculpture métallique


Metal Snake, photo publiée sur Flickr par Stéfan.
On dirait des montagnes russes mais en fait c’est une sculpture. Elle se trouve juste à côté de la Landmark Tower (le plus haut bâtiment du Japon), en face de l’entrée du centre commercial Queen Square, à Yokohama (voir sur Google Maps).

Autres vues :
Yokohama Metal Snake Metal Snake

Yokohama : Pokemon Center


Pokemon Center Yokohama, photo publiée sur Flickr par Stéfan.

Parfois (enfin surtout à une époque, il y a quelques années, maintenant ils se sont calmés) les médias français parlent de la folie Pokémon qui envahit nos cours de récré. Des cartes Pokémon, des jeux vidéo Pokémon, des peluches Pokémon. Les journalistes qui pensent que c’est ça, la Pokémania, ne sont pas vraisemblablement allés au Japon. N’est-ce pas Monsieur Pujadas, trop occupé à concevoir vos coiffures extravagantes ?

Au Japon il y a des magasins, les Pokémon Centers, qui sont les endroits sur Terre où on relève le plus fort taux de Pokémania. Les valeurs mesurées dépassent de 1000% les doses maximales conseillées. Si Oussama Ben Laden n’aimait pas les Pokémon, c’est sur ce genre de magasins qu’il écraserait des Boeing Pokémon (heureusement Oussama Ben Laden est fan de Pokémon, d’ailleurs il ne joue qu’à ça sur sa DS dans sa grotte en Afghanistan).

Dans un Pokémon Center, on trouve tout, mais avec des Pokémon dessus. Des céréales Pokémon ? Oui, voilà. Des puzzles et des jeux de société Pokémon ? Par ici. De la vaisselle Pokémon ? Bien sûr madame. Toutes les fournitures scolaires existantes, à la mode Pokémon ? Mais oui on a aussi. Du papier toilette Pokémon ? Mais c’est évident voyons, c’est un Pokémon Center ici monsieur.

Pokémon toilet paper
L’indispensable papier toilette Pokémon à l’effigie de Pikachu, Ouisticram, Palkia, Dialga…

Evidemment il y a aussi tout le kit de survie minimal : les figurines Pokémon, les peluches Pokémon, les jeux vidéo Pokémon, les sacoches de DS Pokémon, etc. Dans un coin, les inévitables distributeurs de gashapon Pokémon cotoient quelques machines à imprimer des stickers à la demande.

Pokémon Center Yokohama Kawaiiest plate ever.
Dans le Pokémon Center de Yokohama // Assiette Pokémon ultra-kawaii

En fait, un enfant français fan de Pokémon qui serait lâché dans un tel magasin deviendrait fou. C’est la raison pour laquelle ces magasins sont construits très loin de la France. Les enfants japonais sont bien plus résistants à de telles épreuves, habitués dès la plus tendre enfance à toutes sortes de jouets mignons ultra-colorés à collectionner.

Pokémon Center 10th Anniversary Gotta catch'em all!
10 ans de Pokémon Center // Échantillon de peluches Pokémon

Yokohama : gare maritime

Yokohama International Port Terminal

Comme indiqué ici, on trouve à proximité du centre de Yokohama le « Yokohama International Port Terminal », autrement dit la gare maritime internationale de Yokokama.

http://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&t=k&s=AARTsJqVEjdVAPK2YDzU73e-kwyqadyKbg&msa=0&msid=108772171047200441282.00044c01fce408109b814&ll=35.450882,139.646916&spn=0.012236,0.018239&z=15&output=embed
Agrandir le plan

Il s’agit d’une construction (réalisée en 2002) qui s’avance sur la mer, sur laquelle on peut se promener à pied, et à l’intérieur de laquelle se trouvent des terminaux d’embarquement et débarquement et quelques boutiques.

Quelques photos du Yokohama International Port Terminal

Boarding / Landing deck Directions

Inside Yokohama International Port Terminal

Deck Green cones

Vues depuis le Yokohama International Port Terminal

Yokohama Harbor Hikawa Maru
Yokohama Skyscapers Yokohama Harbor

Yokohama : Chinatown

China Town - Yokohama

Le Chinatown de Yokohama (au sud de Tokyo) est le plus grand Chinatown du Japon. Logique puisque Yokohama est le plus grand port du Japon et donc le premier lieu d’arrivée des immigrants par bateau.

On l’a traversé rapidement en passant par quelques rues commerçantes. Nous sommes tombé en pleine mode du panda ; je suppose que le panda est populaire en toutes circonstances, mais là c’était vraiment la pandamania. Des pandas en peluche qui chantent la Bamba, des t-shirts de panda, Hello Kitty déguisée en panda, des pandas inversés (danpa, avec le noir et le blanc inversés par rapport au panda)…

Je pense que c’est dû à la sortie du film Kung-Fu Panda, qui en plus coïncide avec les JO en Chine, mais ça n’a peut-être rien à voir en fait.

Quelques photos de Chinatown à Yokohama

"Chinese Museum" "Chinese Museum"
Le « China Museum » (ci-dessus) n’est en fait pas un musée mais un (petit) centre-commercial contenant quelques boutiques et restaurants.

Panda Kitty Hello Kitty plush dolls
Hello Kitty à la mode panda

Lanterns China Town - Yokohama

Liens
> Yokohama Chinatown sur Wikipedia
> Yokohama Chinatown (Yokohama Chukagai) sur Japan-Guide

Jour 14 : Yokohama – En direction de la gare

On termine notre visite par un trajet à pied jusqu’à la gare de Yokohama (une autre que celle par laquelle on est arrivés), de nuit. On passe devant d’autres centres commerciaux (encore) et des centres pour accueillir des mariages. Construits dans un style occidental vaguement inspiré de la forme des églises, tout blancs, avec plein de petites lumières comme si on était à noël.

On mange dans un restaurant type italien qui sert des pizzas et des spaghettis. C’était bon.

Jour 14 : Yokohama – Landmark Tower

Yokohama Landmark Tower

On va ensuite voir les gratte-ciel de plus près. Le plus impressionnant est le Landmark Tower ; les 4 ou 5 premiers étages sont un énorme centre commercial ; le reste contient des bureaux et un hôtel 5 étoiles dans les 20 derniers étages.

Landmark Tower Shopping Mall

Le centre commercial du Landmark Tower contient notamment le Pokemon Center de Yokohama, un magasin exclusivement dédié aux Pokémons. On y trouve absolument tout ce qui a un rapport avec les Pokémon, depuis les jouets jusqu’au papier toilette.

Pokemon Center Yokohama

Pokémon toilet paper

Gotta catch'em all!

A côté du Landmark Tower, d’autres gratte-ciel, avec d’autres centres commerciaux dans les étages inférieurs (le nombre de centres commerciaux est hallucinant).
Metal Snake

Jour 14 : Yokohama – L’instant mignon du jour

Man feeding abandoned cats
Juste à côté d’une des entrées du parc Cosmo World, on tombe sur un monsieur qui est en train de donner à manger à une bande de chats errants qui, contrairement à la majorité des chats errants, ne sont pas moches.

Il y a ce qui semble être la maman et 4 ou 5 chatons qui se cachent (sauf un qui a assez de courage pour venir jusqu’à la gamelle, malgré les enfants qui courent ou crient à quelques mètres).