Archives du blog

Le jardin Yoshikien de Nara

Le jardin Yoshikien se trouve à Nara, à côté du parc aux daims et à proximité de nombreux temples comme le Todai-ji.

Yoshikien Garden, Nara - General view
[vue générale sur la première partie du jardin]

Yoshikien Garden, Nara - Small lantern Yoshikien Garden, Nara - Big lantern
[petite lanterne et grosse lanterne]

Yoshikien Garden, Nara - Moss
[tapis de mousse]

Yoshikien Garden, Nara - Small bamboo fence Yoshikien Garden, Nara - Teahouse
[petite bordure en bambou et maison de thé]

Yoshikien Garden, Nara - Fern and moss
[fougère et mousse]

Publicités

Les daims de Nara

Il paraît qu’il y en a 1200 qui se promènent ainsi, en liberté dans le grand parc de Nara, qui n’est pas clôturé (donc théoriquement les daims pourraient même aller dans le centre-ville prendre le train, jouer au pachinko ou se manger un truc au KFC à côté de la gare).

L’instant prise de tête où on apprend des dates : A l’origine, le parc de Nara était un terrain vague. Il a été transformé en parc en 1880 et a été désigné comme lieu touristique en 1922.

Deers in Nara
Ils pourraient se payer des glaces, s’ils avaient de l’argent. Mais ils préfèrent rester toute la journée à zoner dans le parc et autour des temples, alors qu’ils ne viennent pas se plaindre de ne pas avoir de pouvoir d’achat.

Tōdai-ji guardian
Lui il fait semblant de bosser comme gardien du temple Todai-ji, mais à mon avis il fout rien de ses journées.

Nigatsu-do pavilion - Deer
Encore un glandeur.

Deers near Kofukuji Temple
Et voilà, obligés de manger de l’herbe comme une simple vache.

Don't mess with the deers
Attention il ne faut pas les énerver sinon il y a des petits nuages jaunes qui apparaissent au dessus de leur tête.

Interro surprise ! En quelle année le parc de Nara a t-il été créé à partir d’un ancien terrain vague ? Réponse (surligner) : 1880, faut suivre les amis.

Bonus : une des mascottes de Nara, Manto-kun (la plus kawaii à mon avis)


(notez bien son chapeau qui évoque le toit du bâtiment principal du temple Todai-ji)

Attention : ici, duels de mecs avec des chapeaux

Duel

Statues de tanuki


On voit assez régulièrement des statues de tanuki (cf. Pompoko des studios Ghibli) devant les maisons, comme ici à Nara. Ca porte bonheur.

2ème jour : visite de Nara

Depuis la gare jusqu’au fond parc des daims qui contient la plupart des temples de Nara, on a l’impression de remonter le temps. Autour de la gare, le KFC, le MacDo, les salles de pachinko et les centres commerciaux. Le long de l’avenue principale qui amène au parc (avenue sur laquelle se trouve le centre d’information pour les touristes, qui propose notamment un guide avec plan de Nara en français très pratique), toutes sortes de magasins et de restaurants (dont un CoCo Curry House Ichibanya, test à venir prochainement sur ce blog). Si on dévie un peu vers le sud, on traverse un quartier avec des habitations dont certaines semblent assez anciennes. Puis on arrive au niveau du parc, qui contient des temples, des jardins, et 1200 daims en liberté.

Le temple le plus impressionnant est le Todai-Ji (première construction au 8ème siècle) qui contient une énorme (la plus grosse du monde, en fait) statue en bronze de Bouddha (difficile à prendre en photo à cause du faible éclairage à l’intérieur). Photo du temple ci-dessous.

Si on s’éloigne encore plus vers l’extérieur, on arrive dans des temples qui semblent encore plus anciens. Et enfin, les collines Wakakusayama et la forêt primitive qui bordent la ville.

Incident dans le train pour Nara

Un incident a perturbé notre voyage en train vers Nara : une dame a partiellement renversé sa bouteille d’eau. Heureusement, elle est allé le signaler au conducteur du train, qui lui a demander d’aller le signaler à quelqu’un d’autre à l’autre bout du train (sûrement un contrôleur), qui a fait le nécessaire pour qu’à l’arrêt suivant, une équipe de 4 mecs vienne régler cette affaire.

Deux d’entre eux surveillent les deux entrées du wagon (probablement pour éviter que des inconscients ne pénètrent dans ce wagon souillé), pendant que le plus jeune des quatre passe la serpillère, visiblement avec difficulté. Après 1 à 2 minutes, le plus ancien lui prend la serpillère et lui montre comment faire.

Le problème est réglé. Après 5 minutes d’arrêt, on peut repartir sereinement.

Un site pour découvrir Nara

Voilà qui tombe bien : nous avons prévu de passer une journée à Nara (pas très loin au sud de Kyoto – voir plan), et un site dédié à la ville vient juste d’etre lancé pour faire découvrir ce qu’il y a à voir et à faire sur place. Le site s’appelle Nara Explorer et est clairement dédié aux touristes internationaux, avec une version anglais intégrale. En plus du site, un magazine trimestriel (gratuit) est lancé ; il sera disponible sur place à Nara, à l’aéroport du Kansai. Le premier numéro : Nara à l’été 2008.