Archives du blog

Tokyo Sanpo !

Sorti il y a à peine 3 mois, Tokyo Sanpo est un excellent livre sur Tokyo. Le meilleur que j’ai lu, en fait. Ou plutôt devrais-je dire « lu et vu », car il y a peu de texte, c’est avant tout un livre de dessins. Sans même parler de Tokyo, c’est également un excellent livre de dessins, d’ailleurs.

L’auteur, Florent Chavouet, est un illustrateur qui a passé 6 mois au Japon, pour accompagner sa copine qui faisait un stage à Tokyo. Le premier point intéressant est donc le suivant : l’auteur n’est pas, à la base, un gros otaku de base qui connaît déjà toutes les adresses des maid-cafes de Akahibara, les différences entre toutes les variétés de sushis ou tous les noms des magasins où on peut trouver des maquettes Gundam. Ce côté novice fait qu’on se sent facilement proche de l’auteur, on a envie d’être son copain, de le tutoyer, de lui dire « Florent t’es vraiment trop cool comme mec ». C’est exactement l’inverse d’un guide du routard, où les auteurs nous écrasent avec leur (insupportable) science du pays, leur connaissance des coins où écouter du bon jazz, leur maîtrise de l’histoire des lieux.

Le livre raconte ces 6 mois passés à Tokyo (en 2006), et on suit les découvertes de l’auteur, qui se balade dans les quartiers de la (méga)ville à vélo. Découvertes racontées par ses dessins, commentaires et micro-anecdotes.

Voyons ce qu’en dit l’auteur lui-même : « Il paraît que Tokyo est la plus belle des villes moches du monde. Plus qu’un guide, voici un livre d’aventures au cœur des quartiers de Tokyo. Pendant ces six mois passés à tenter de comprendre un peu ce qui m’entourait, je suis resté malgré tout un touriste. Avec cette impression persistante d’essayer de rattraper tout ce que je ne sais pas et cette manie de coller des étiquettes de fruits partout, parce que je ne comprends pas ce qui est écrit dessus. A mon retour en France, on m’a demandé si c’était bien, la Chine. Ce à quoi j’ai répondu que les Japonais, en tout cas, y étaient très accueillants. »

L’ensemble est très amusant, très agréable à lire, avec plein de petites blagues et aventures rigolotes, et les dessins (ainsi que leurs légendes) sont particulièrement sympathiques. Colorés aux crayons de couleurs, détaillés mais en même temps stylisés, variés (des petits objets, des plans de quartiers sur deux pages, des bâtiments…). L’auteur ne se prend pas la tête, il s’amuse, mais le résultat est de grande qualité.

Ce livre vous plaira si vous êtes dans au moins une des catégories suivantes :
– vous aimez le Japon et en particulier Tokyo
– vous aimez les livres avec beaucoup de dessins
– vous aimez les livres constitués d’anecdotes, de croquis, d’idées diverses (genre: Doublez votre mémoire, Philippe Katerine)
– vous aimes les livres dans lesquels sont collées des étiquettes de fruits en japonais (les étiquettes, pas les fruits)

Si vous êtes dans toutes ces catégories à la fois, alors comme moi vous ne pourrez qu’adorer ce livre et à chaque page remercier l’auteur (par télépathie) pour l’avoir réalisé. Si en plus vous êtes déjà allé au Japon, vous apprécierez encore plus, car finalement tout ce que raconte l’auteur, le visiteur français qui découvre le Japon y a été confronté ou l’a pensé. Par exemple les pièces de 1 yen qui ne servent à rien tellement 1 yen ça vaut rien (0,00722315€ environ). Et revoir en dessin des lieux ou objets qu’on a pris en photo, c’est amusant : on se dit qu’on est tous les mêmes abrutis, à trouver remarquables les mêmes objets qui paraissent tout à fait normaux aux Japonais. Exemple ci-joint : mes photos d’un fumoir-aquarium vu à Ebisu et du château-restaurant de Joël Robuchon, dans le même quartier. Et juste après, les 2 pages consacrées au quartier Ebisu dans Tokyo Sanpo.

Smoking area Joël Robuchon's restaurant - Tokyo
Tokyo Sanpo - Ebisu

Ce livre ne vous plaira pas si vous êtes dans au moins une des catégories suivantes :
– vous détestez le Japon plus que tout autre pays au monde, d’ailleurs vous attendez avec impatience que la Corée du Nord balance un ou deux missiles sur Tokyo, ou que le Japon sombre entre deux plaques tectoniques
– vous ne supportez que les pavés de 3000 pages en police 8 sans aucune illustration, y compris sur la couverture
– vous détestez l’humour et/ou les dessins en couleurs

Si vous n’êtes pas dans ce cas, vous pouvez commander Tokyo Sanpo sur Amazon (22€80=pas cher pour ce que c’est) ou ailleurs, peu importe, du moment que vous l’achetez, parce que vraiment ça vaut le coup.

Et alors la cerise sur le gâteau aux haricots rouges, c’est qu’en cherchant un moyen de contacter l’auteur pour lui adresser mes remerciements pour ce livre, je découvre qu’il a un blog, sur lequel il publie des illustrations inédites. Actuellement en cours : variations sur le thème du sushi et du maki.

https://i0.wp.com/3.bp.blogspot.com/_Me4VEMZJPN8/ShHIRVL6rrI/AAAAAAAAAKw/NoX9mehSFg0/s400/sushi-cassoulet.jpg https://i0.wp.com/1.bp.blogspot.com/_Me4VEMZJPN8/SgtEcGGzh_I/AAAAAAAAAKI/V6wmIJSR76U/s400/sushi--pq.jpg

> Le blog de Florent Chavouet + Le site officiel de Florent Chavouet (c’est pas la même chose)
> Tokyo Sanpo sur Amazon.fr

Bonus : une page extraite du livre (je suppose que c’est illégal, j’espère que je n’irai pas en prison) – « Construis ta rue japonaise »
Vous pouvez également voir quelques pages du livre sur le site officiel de Florent Chavouet, mais comme c’est un site en Flash je ne peux pas vous donner le lien direct vers la bonne page, alors voilà c’est simple, vous entrez sur le site, et là c’est le 2ème titre dans la colonne de droite, « carnet du Japon ». Hop.

Publicités

Un site pour découvrir Nara

Voilà qui tombe bien : nous avons prévu de passer une journée à Nara (pas très loin au sud de Kyoto – voir plan), et un site dédié à la ville vient juste d’etre lancé pour faire découvrir ce qu’il y a à voir et à faire sur place. Le site s’appelle Nara Explorer et est clairement dédié aux touristes internationaux, avec une version anglais intégrale. En plus du site, un magazine trimestriel (gratuit) est lancé ; il sera disponible sur place à Nara, à l’aéroport du Kansai. Le premier numéro : Nara à l’été 2008.

Tokyo Walks – Guide de promenades à pied à Tokyo

Document publié par l’Office National du Tourisme Japonais, ce guide (en anglais) présente plusieurs parcours piétons permettant de découvrir quelques uns des principaux lieux d’intéret de Tokyo.

There are many ways to see Tokyo as it is a huge metropolis with a population of nearly 12 million where older traditions and newer fashions have been interacting harmoniously for four centuries. One of the most recommendable ways, however, is to venture forth into the streets on your own so that you may feel first-hand the pulse of one of the world’s most bustling cities.
Given herein are several recommended walking tours of Tokyo. If you wish more detailed information on each of the places of interest, please feel free to contact JNTO’s Tourist Information Center.

Pour chaque promenade, un plan détaillé est fourni, ainsi que les temps de parcours à pied entre chaque point, la présentation des choses à voir, les horaires d’ouverture pour les parcs et musées, et les tarifs pour ce qui est payant.

Liste des promenades présentées :
– Palais Impérial et Parc de Kitanomaru
– Parc Ueno-Onshi et environs
– Le secteur d’Asakusa
– De Shiba à Roppongi
– De Koen-dori (Shibuya) au sanctuaire Meiji
– Le secteur de Tsukuji
– Rinkai-Fukutoshin

Le guide contient également les dates des marchés au puce et brocantes de Tokyo.

> Télécharger le document Tokyo Walks (format PDF, 380 ko)