Archives du blog

Jour 10 : parade Gion Matsuri à Kyoto (jour J)


Voilà, c’est le jour de la parade du festival Gion Matsuri. Les gros chars en bois sont tirés dans les rues par des armées de mecs en tatanes. Sur les chars, les musiciens jouent leur musique officielle du Matsuri, à base de flûtes, de tambours et de sortes de cloches.

Le meilleur dans tout le truc c’est l’équipe de pilotes du char, qui donnent les instructions pour le faire tourner à partir de chorégraphies à base d’éventails. Chaque team à sa chorégraphie. Les 4 de l’équipe avec les éventails doivent être synchronisés sinon c’est la lose et ils se font engueuler par Raphie au débriefing du prime. Par exemple là sur la photo ci-dessous celui de droite est sûr d’être nominé la semaine prochaine, il est pas du tout dans le truc.

Publicités

Jour 7 : ambiance sur Shoji Dori le 14 juillet (premier soir animé avant la parade Gion Matsuri)

Shoji Dori est une des principales avenues commerçantes de Kyoto. Pour l’occasion, elle était fermée à la circulation (y compris des vélos). De nombreux policiers contrôlent que personne ne roule à vélo, et organisent les flux de circulation piétons (un côté de l’avenue pour chaque sens).

Jour 7 : Kyoto – Début des festivités pour Gion Matsuri



On se dirige vers les rues commerçantes couvertes et on constate :
– qu’il y a plus de policiers que d’habitude
– qu’il y a plus de gens en yukata (= kimono) que d’habitude ; même des tout petits (y compris ceux dans les poussettes) sont en yukata

Au bout d’un moment, on tombe sur l’explication : dans certaines rues, des stands ont été installés et il y a de la musique. Il y a une sorte de foire en soirée, dans le cadre du festival Gion Matsuri dont les parades sont prévues le 16 et le 17 juillet.

Il y a différentes sortes de stands :
– nourriture : de la pomme d’amour (avec des variantes : fraise d’amour, clémentine d’amour…) au poulpe grillé en passant par les nouilles au chou, les brochettes de poulet et des trucs indéfinissables
– jouets et autres gadgets : machins clignotants divers, ballons avec un peu d’eau dedans et attachés à un élastique (l’équivalent de nos petites raquettes en plastique avec ballon gonflable attaché)
– jeux : loteries (beaucoup de jeux Wii et DS à gagner), pêche aux poissons (on a une sorte d’épuisette en papier et le but du jeu est d’attraper autant de poissons que possible avant que le papier ne se déchire ; il y a des variantes avec des billes en plastique et des figurines de Pokémon, Doraemon et autres trucs mignons)


(fraises d’amour)


(petits garçons en kimono, qui jouent au jeu de la pêche aux poissons)

Il y a également pas mal de stands ou petits magasins (certains montés pour l’occasion, dans des garages par exemple) qui vendent des yukata, des ombrelles et des sandales en bois.


(une team de musiciens ; il y a 15 teams en tout)

5ème jour : Kyoto – La parade du Gion Matsuri se prépare


La parade du festival traditionnel Gion Matsuri qui aura lieu le 16 et le 17 juillet se prépare dans les rues du centre de Kyoto : les chars en bois construits pour l’occasion commencent à prendre forme. Une équipe de télévision filme un char pratiquement terminé, stationné devant un grand centre commercial.