Archives de Catégorie: A voir

« Tu seras sumo »

Après Young Yakuza, le documentaire dans lequel une maman japonaise envoie son fils en stage chez les yakusa (excellent), voici le documentaire dans lequel un papa japonais envoie son fils chez les sumo. Ca a l’air beaucoup plus triste que les yakusa, soit dit en passant.

Robot géant !

Gundam - Odaiba

Echelle : 1/1 (soit 18m de hauteur).

Toutes les heures, le robot s’anime (enfin, la tête bouge, les yeux et diverses autres lampes s’allument, de la fumée sort des articulations, et de la musique et des phrases enregistrées sont jouées).

Gundam - Odaiba

C’est marrant, cette série est hyper populaire au Japon (cf. cette statue permanente dans une zone très fréquentée et très exposée de Tokyo, les Gundam cafés, les énormes rayons de maquettes Gundam dans les magasins de jouets, etc.), et pourtant très peu connue en France contrairement à plein d’autres mangas et dessins animés.

Gundam - Odaiba

Gundam - Odaiba

Gundam - Odaiba
(pas loin du vrai Gundam, une parodie à base de caca à la Dr Slump, par contre celle-ci est temporaire) (à l’arrière-plan la princesse Shirahoshi de One Piece)

Tokyo Sky Tree, 634m

Inaugurée en mai dernier, la Tokyo Skytree est la nouvelle construction la plus haute du Japon et actuellement la 2ème plus haute construction du monde (1ère : tour Burj Khalifa à Dubaï, escaladée par Tom Cruise dans le dernier film Mission Impossible).

Comme il se doit, la tour s’accompagne d’un énorme centre commercial (incluant entre autres un Jump Shop, un Nanoblocks Shop, un Tomy Plarail shop et un Ghibli Shop, qui n’est en fait pas vraiment dans le centre commercial mais juste à l’extérieur) et d’une mascotte, qui pour une fois est plutôt moche.

Quelques photos, de jour, de nuit, de près, de loin :

Tokyo Sky Tree

Tokyo Sky Tree & Asahi Breweries Golden Flame
(perspective trompeuse qui donne l’impression que la tour est de la même taille que les immeubles, sauf qu’en réalité elle est loin à l’arrière-plan)

Tokyo Sky Tree

Tokyo Sky Tree

Tokyo Sky Tree

Jour 3 : château de Hikone

Hikone Castle

Le château de Himeji étant actuellement sous bâche (voir photo ici) pour une rénovation commencée en 2010 et qui s’achèvera en 2014, on a dû chercher un plan B pour voir un château. Après quelques recherches sur divers forums et sites (notamment jcastle.info, le guide des châteaux japonais, avec détails et notes pour chaque château) pour trouver un château à la fois pas trop loin d’Osaka et pas trop nul à visiter (car il y en a plein qui sont en fait des reconstructions en béton, dont l’intérieur n’a rien à voir avec la réalité), on se décide pour Hikone, à environ 1h30 en train, château d’époque préservé depuis 4 siècles, dont l’intérieur est visitable, et qui se trouve sur les rives sud du Lac Biwa, ce qui nous permettra ensuite d’enchaîner avec un petit tour à la plage (article suivant).

Le château se trouve à environ 10 minutes à pied de la gare (à la sortie de laquelle se trouve un office de tourisme très judicieusement placé, auprès duquel on peut notamment obtenir une carte et quelques conseils).

Hikone Castle

L’indispensable mascotte, Niko-nyan le chat samouraï
Hiko-nyan, Hikone Castle Mascot

Hikone Castle

View on Hikone
(en bas à droite : le jardin du château)

Bilan de la visite : forcément moins impressionnant que le château de Himeji qui est beaucoup plus grand, celui de Hikone vaut quand même le coût d’oeil. Pour 600 yens (env. 6€) on visite l’enceinte du château et ses multiples niveaux de fortifications (avec pas mal d’escaliers dans la forêt car le château est construit sur un point haut), le donjon (3 étages, avec vue panoramique sur Hikone et le lac Biwa au 3ème) et le jardin qui se trouve en contrebas. Environ 1h – 1h30 de visite, pauses à l’espace brumisateur non comprises. La visite se fait pieds nus, avec les chaussures dans un sac, comme il se doit.

Vues sur la ville de Hikone depuis le château :
View on Hikone

View on Hikone

View on Hikone
(à l’arrière-plan, le lac Biwa)

Hiko-nyan, Hikone Castle Mascot