Journée officielle des bides

Premier bide le matin, avec ce qui devait être une démonstration de multiples arts martiaux (judo, kendo, kyudo, karate, aikido, naginata…) et qui s’est transformé en compétition de karaté avec des dizaines d’enfants (avec environ 30 minutes de passionnants discours en japonais avant que ça commence). En fait on s’est trompés de salle (Nippon Budokan au lieu de Tokyo Budokan, super).

Karate Kids

Nippon Budokan

Bon c’était marrant quand même, mais c’est con d’avoir raté le vrai spectacle qui s’annonçait plus varié et plus impressionnant.

Deuxième bide le soir, avec le feu d’artifice dans la baie de Tokyo. On s’est dirigés vers la zone d’où on pouvait regarder vers 18h pour un début de feu d’artifice prévu à 19h. Impossible de trouver une place. La population locale est spécialisée en réservation de territoires, également pratiquée lors du hanami. Le principal outil est la bâche en plastique, qui est scotchée à même le sol plusieurs heures avant l’évènement afin de réserver la place (parfois surdimensionnée par rapport au nombre de personnes installées, mais c’est le jeu). Des allées sont prévues pour circuler, avec contrôle policier pour éviter que des gens ne s’arrêtent dans les dites allées (stationnement piétonnier interdit). La seule place qu’on a trouvée ne permettait finalement pas de voir grand chose, donc on est partis après environ 30 minutes (sur 90 minutes de spectacle prévues). On a évité les bouchons du train, au moins.

Conclusion : pour profiter de ce feu d’artifice de la baie de Tokyo, il faut réserver son emplacement dans l’après-midi (voire avant). La plage d’Odaiba est une bonne solution (pas mal de place et cadre agréable), même si on est un peu loin (environ 1,5 à 2km du pas de tir). Il existe de très nombreux autres points de vue disséminés dans la ville, mais il faut les trouver par tâtonnement, puisqu’à 10 mètres près vous pouvez ne plus rien voir à cause d’un immeuble. Donc pour des touristes qui ne connaissent pas bien les lieux, c’est pas évident.

Heureusement on a vu plein d’autres trucs bien à Odaiba, comme un caricaturiste pour chiens, du poulpe séché Hello Kitty ou la statue géante de Gundam (photos demain).

Publicités

Publié le 12 août 2012, dans Attractions, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :