Smoking areas

Au Japon on ne fume pas n’importe où dans la rue. Il y a des zones spécialement prévues à cet effet, dans lesquelles il est autorisé de fumer ; ailleurs c’est interdit. Les affiches d’interdiction mettent surtout en avant le risque de brûler quelqu’un (en particulier les enfants, dont le visage est à la hauteur d’une cigarette tenue à la main), plutôt que les problèmes de tabagisme passif.

Ci-dessous deux exemples de zones où les drogués à la nicotine peuvent prendre leur dose.

Version gentille : c’est juste un emplacement matérialisé par un panneau et des cendriers (vu à Shibuya, Tokyo)
Smoking area

Version extrême : un aquarium dans lequel les fumeurs doivent s’enfermer (vu à Ebisu Garden Place, Tokyo)
Smoking area

Publicités

Publié le 6 novembre 2008, dans Non classé, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :