Avis sur l’hôtel Econo-Inn de Kyoto

Comme je l’avais indiqué avant notre départ dans cet article publié en juin 2008, nous souhaitions disposer d’un hôtel pas trop cher mais disposantquand même d’un minimum de confort et de services, et pas trop mal placé, pour nos presque 2 semaines à Kyoto en juillet.

Notre choix, après lecture de quelques articles et forums, s’était porté sur l’hôtel Econo-Inn Kyoto, un petit hôtel de 21 chambres, qui propose des chambres pour deux à 7000 yens la nuit (soit au taux actuel environ 39€ – tarif pour 7 à 13 nuits – dégressif avec la durée du séjour – pour 23 à 30 nuits c’est 4000 yens), avec salle de bains dans la chambre (voir le site de l’hôtel pour les tarifs pour les autres types de chambre et les différentes durées de séjour). Le site de l’hôtel indique qu’il n’est pas très loin de la gare de Kyoto (15 minutes à pied).

L'image “https://i1.wp.com/www.econo-inn-kyoto.com/en/img/map_s.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Avis après séjour dans l’hôtel Econo-Inn pendant 10 nuits

Localisation de l’hôtel
Il faut marcher vite pour aller de l’hôtel à la gare en 15 minutes ; on est plutôt dans les 20-25 minutes en marchant normalement (surtout si on a des bagages à transporter). Il est possible de prendre le bus (il y a un arrêt à une centaine de mètres de l’hôtel) ou le métro (mais la station la plus proche de l’hôtel est à 8 minutes de marche sans bagages donc l’option métro n’est pas forcément intéressante).

Le plan « officiel » ci-dessus est correct mais trompeur : il donne l’impression que l’hôtel est tout prêt de la gare, à 2 pâtés de maisons. En fait seules les grosses rues sont représentées, il y a des dizaines de petites rues qui n’apparaissent pas. La vue aérienne Google Maps permet de mieux se rendre compte des distances (la distance totale à parcourir est d’environ 1,4km). Ce qui est bien c’est que comme le trajet ne se fait pas en ligne droite, il existe une multitude de possibilités pour aller de la gare à l’hôtel (et inversement), sans allongement de distance : on peut donc découvrir de nouvelles rues à chaque trajet gare-hôtel.

http://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&t=k&s=AARTsJqVEjdVAPK2YDzU73e-kwyqadyKbg&msa=0&msid=108772171047200441282.00044c01fce408109b814&ll=34.990383,135.762134&spn=0.012305,0.018239&z=15&output=embed
Agrandir le plan

Le centre-ville (où se trouvent les principales rues commerçantes) se trouve également à une vingtaine de minutes de marche de l’hôtel (et on peut prendre le bus).

L’hôtel est donc bien placé pour quelqu’un qui souhaite se rendre régulièrement à pied à la gare et dans le centre-ville (ce qui était notre cas). Pour quelqu’un qui ne compte pas sortir souvent de Kyoto pendant son séjour et qui n’a donc pas besoin de la gare, il faut peut-être chercher dans un quartier plus proche du centre.

Une gare de la ligne Keihan (non JR) se trouve à 5 minutes de l’hôtel à pied. Cette ligne permet notamment de se rendre en quelques minutes au superbe sanctuaire shinto Fushimi-Inari, au sud de Kyoto.

Cadre
L’hôtel est en bordure d’une des principales rues de la ville, qui relie le centre-ville au quartier de la gare. Il y a donc de la circulation, même la nuit. Ca reste toutefois raisonnable (exemple : il est possible de traverser à pied, en fin de matinée, sans passage piéton ; ce n’est probablement pas le cas aux heures de pointe ; la nuit la traversée se fait sans aucune difficulté). Le quartier est principalement résidentiel, que ce soit derrière l’hôtel ou de l’autre côté de la rue.

La rivière Kamo se trouve à 5 minutes de l’hôtel. On peut marcher le long de la rivière pour remonter vers le centre-ville.

Chambre
La chambre double est tout à fait suffisante pour 2 personnes ; les lits sont séparés, ils peuvent être rapprochés mais il reste un petit espace d’une dizaine de centimètres entre les matelas.

La chambre est climatisée ; l’intensité de la clim est réglable ; elle peut être coupée.
Il y a une petite télé dans la chambre avec 6 ou 7 chaînes en réception hertzienne analogique (qualité d’image pas géniale sur certaines chaînes).

Hotel room - Econo-inn Kyoto

Le ménage n’est fait qu’une fois par semaine mais c’est suffisant, sauf peut-être pour le changement des serviettes de bain (qui peuvent toutefois être remplacées à la demande, pour 100 yen).

Depuis la chambre que nous occupions (2ème étage, orientation est), la vue par la fenêtre n’est pas d’une beauté à couper le souffle, mais il y a pire (voir photo ci-dessous). Il n’y a pas de bruit car il n’y a que des petites rues de ce côté. En revanche je ne sais pas ce que ça donne dans les chambres qui donnent sur la rue principale, de l’autre côté.

Salle de bain
La salle de bain, intégrée dans la chambre, est petite mais fonctionnelle. Elle contient des toilettes, un lavabo, une douche avec une petite baignoire (permettant de prendre un bain assis). Nous avons rencontré des problèmes avec le réglage de la température de l’eau dans la douche, très instable (passages rapides du chaud au froid et inversement), mais à part ce petit problème c’est tout à fait satisfaisant.

Pour les fans de technologie de pointe dans les toilettes par contre c’est très limité : pas de siège chauffant, pas de jet d’eau, pas de mécanisme de nettoyage automatisé du siège, pas de simulateur de bruit de chasse d’eau, etc. Ce sont des toilettes simples comme on en a chez nous, pauvres attardés du XXème siècle (en matière de WC).

Accès à internet
Il y a un ordinateur connecté à internet, utilisable gratuitement, dans le salon commun au rez-de-chaussée. Il est équipé des principaux logiciels (Firefox, Internet Explorer, MSN Messenger…) ; le clavier en QWERTY peut être basculé en mode japonais. La connexion est en ADSL, le débit est amplement suffisant pour les usages courants avec un bon niveau de confort.

Il est également possible de brancher son propre ordinateur par câble Ethernet (il y a 2 ou 3 prises disponibles dans le salon à cet effet).

Un point d’accès Wi-Fi est disponible. Il permet de se connecter sans fil si on est dans le salon. Le Wi-Fi peut également être utilisé depuis les chambres, mais le niveau de service est variable. Depuis notre chambre (au 2ème étage), nous obtenions un signal indiqué comme « très faible » ou « faible » par Windows (lorsqu’il n’était pas inexistant). De plus le routeur de l’hôtel semble saturer et planter si trop de monde se connecte en même temps.

Ceci étant dit, le site internet de l’hôtel ne mentionnait pas d’accès internet dans les chambres ni de possibilité de brancher son propre ordinateur, un accès Wi-Fi même instable est donc mieux que rien.

Autres services à l’intérieur de l’hôtel
Plusieurs services sont disponibles gratuitement dans le salon commun de l’hôtel au rez-de-chaussée.
De l’eau chaude (95°C) permet de se faire des nouilles instantanées, du thé, du café…
Des sachets de thé, du café (à certaines heures uniquement), du sucre, de l’eau fraîche sont en libre-service.
Il y a de la vaisselle (assiettes, verres, tasses, couverts…) et 3 tables permettant de prendre un petit déjeuner (à concevoir soi-même) ou de manger un repas rapide. Le tout est toujours propre.
Une dizaine de parapluies peuvent être empruntés par les usagers de l’hôtel.

Commerces et services à proximité
Il y a un combini Lawson juste en face de l’hôtel, c’est très pratique pour faire quelques courses rapides à tout moment de la journée et de la nuit (ouvert 24h/24). On peut par exemple s’acheter de quoi faire un petit déjeuner (jus de fruit 500 ml = env. 100 yens ; sachet de 8 petits pain au lait et pépites de chocolot : 170 yens) ou des Cup Noodle Nissin (env. 150 yens, baguettes fournies), qu’on peut préparer ensuite à l’hôtel avec l’eau chaude à disposition.

Il y a une cabine téléphonique juste devant l’hôtel ; elle peut être utilisée pour les appels internationaux (au moins avec une carte KDDI Super World – nous n’avons pas testé d’autres cartes – explications sur la carte KDDI Super World prochainement sur ce blog).

On trouve une laverie automatique (avec sèche-linge) à environ 5 minutes de marche en direction de la gare. On trouve également des loueurs de vélo à proximité immédiate de l’hôtel.

Ambiance générale
L’hôtel est calme ; nous l’avons surtout remarqué après coup, lors de notre séjour au Sakura Hotel Jimbocho de Tokyo où la clientèle était beaucoup plus bruyante (explications dans le test de cet hôtel, à venir).
Les gérants (un couple d’une cinquantaine d’années, à vue d’oeil) sont très sympathiques et accueillants (surtout la dame).

Conclusion : un petit hôtel très sympathique avec un très bon rapport qualité/prix, avec des services gratuits (internet par Wi-Fi, vaisselle à disposition…), une salle de bain dans la chambre, le tout pour un prix par nuit très abordable (40€ pour une chambre double pour 1 à 2 semaines). Son principal point faible est sa localisation, qui n’est ni toute proche de la gare, ni toute proche du centre-ville (à mi-chemin entre les deux) ; tout dépend des déplacements qu’on prévoit de faire pendant le séjour.

> Pour en savoir plus : le site de l’hôtel Econo-Inn Kyoto
> Contact et réservation : info@econo-inn-kyoto.com

Publicités

Publié le 8 août 2008, dans Non classé, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 10 Commentaires.

  1. Bonjour,Je pars bientôt au Japon et descendrai au même hôtel que vous à Kyoto…Est-il facile à trouver pour quelqu’un arrivant à Kyoto Station ? Le plan disponible sur le site de l’hôtel n’est apparemment pas très précis, pourriez-vous éventuellement m’indiquer un itinéraire approximatif pour m’éviter de marcher inutilement avec ma valise ? Après, j’aurai tout loisir d’explorer d’autres chemins !D’avance merci !

  2. BonjourLe plan donné sur le site est effectivement assez imprécis ; surtout il ne donne pas vraiment la notion de distance.Par contre l’endroit que j’ai indiqué sur la carte Google Maps qui se trouve dans l’article est l’endroit exact. J’ai indiqué en bleu un itinéraire pour s’y rendre depuis la gare. Il y en fait une multitude de chemins possibles. Si ce tracé n’est pas assez clair, je peux essayer de vous l’expliquer par écrit.

  3. Bonjour,Et merci pour votre réponse ! Puisque vous avez la gentillesse de me le proposer, pouvez-vous m’écrire les grandes lignes du trajet ? En gros, bien sûr, je ne voudrais pas que cela vous prenne trop de temps, mais je pense que je me débrouillerai mieux avec des indications écrites qu’avec Google Maps (pas moderne, la fille ! :))D’avance un grand merci !

  4. Tentative d’explication écrite :- en sortant de la gare, repérer la tour de Kyoto (facile c’est juste en face)- prendre la grande rue qui passe au pied de la tour (la gare est dans votre dos et la tour sur votre gauche)- au premier gros carrefour (juste avant que la rue ne dévie vers la droite ; avant le grand temple que vous apercevez un peu plus loin sur la gauche), tourner à droite- aller tout droit pendant environ 400-500m (vous passez devant un grand parking sur votre droite), jusqu’à un grand carrefour- au carrefour, prendre à gauche ; vous êtes alors dans la rue de l’hôtel (grande rue avec 2 voies dans chaque sens)- marcher pendant environ 600-700m ; vous verrez l’hôtel sur votre droite (photo) ; si vous atteignez un très gros carrefour, demi-tour, vous avez dépassé l’hôtelNote : cet itinéraire ne correspond pas à celui que j’ai indiqué sur le plan Google Maps. Il s’agit d’un itinéraire basé sur les rues principales, pour faciliter le repérage.

  5. Merci beaucoup, c’est très sympa. Avec ça, je devrais m’en sortir !Cordialement,Sylvie

  6. Bonsoir!Tout d’abord, chapeau pour cet article !!Mais j’ai encore qq hésitations sur l’hébergement pour mon futur voyage de noces à kyôto.J’aurai encore qq questions :- Pour le konbini, il y a un peu de choix pour se faire un petit repas le midi ou le soir ? – Y a t’il une rue commerçante / restaurants pas trop loin de l’hôtel ? – Le quartier de la gare de kyôto est-il animé / commerçant ?- La gare qui est à 5mn à pieds vous a t’elle permis de vous déplacer vers Ôsaka et les villes environnantes ? (Kiyomizu-gojo je crois)Merci beaucoup pour votre aide, je pense que ça va m’aider pour me décider entre un ryokan (à 80e la nuit) et cette solution + économique :)…Emilie

  7. Bonjour. En réponse à vos questions :- le conbini permet tout à fait d’acheter de quoi se faire des repas, si vous ne cherchez pas la sophistication. Vous trouverez au conbini qui se trouve juste en face de l’hôtel: des nouilles instantanées (il y a de l’eau chaude à l’hotel pour les préparer), des salades composées (150 yen), quelques fruits (rares et chers), des gâteaux et snacks divers, des boissons, etc. Par ailleurs, à 2 ou 3 minutes de l’hôtel il y a un mini-supermarché (plus gros qu’un conbini, plus petit qu’un supermarché à la française ; un peu dans le style Monoprix, en fait) avec beaucoup plus de choix.- pour les commerces et restaurants il faut aller dans le centre-ville, qui commence à environ 15 minutes à pied de l’hôtel (il y a aussi des bus, mais nous n’avons pas testé). Autour de l’hôtel on trouve principalement des habitations ; à part les conbini et 2 ou 3 boutiques ultra-ciblées (marchand d’alcools, magasin de vélos par exemple) il n’y a pas de commerces.- le quartier de la gare contient quelques commerces et restaurants « d’extérieur » (= dans la rue), et comme pour la plupart des grosses gares japonaises, on trouve des centres commerciaux. L’un se trouve dans le même (énorme) batiment que le gare ; c’est un centre style Galeries Lafayette. Un autre se trouve au sous-sol lorsqu’on sort de la gare, on y trouve de nombreux restaurants de toutes sortes (ça va du fast-food hamburger à la pizzeria en passant par les plats typiquement japonais), et pas mal de boutiques de produits courants (cosmétiques, pret-à-porter, pharmacie, etc.). Par contre en matière d’animation c’est clairement dans le centre-ville que ça se passe. Le quartier de la gare est plutôt un lieu de passage.- nous n’avons utilisé la gare qui se trouve près de l’hôtel que pour aller au sanctuaire Fushimi-Inari, qui se trouve à Kyoto. Il me semble que la ligne continuait vers Osaka, mais je ne suis pas sûr.Si vous hésitez entre ryokan et hôtel économique, et si votre budget est limité, pourquoi ne pas tester le ryokan pour simplement une ou deux nuits, et passer le reste du séjour à l’hôtel? L’économie réalisée pourra être réinvestie dans d’autres activités (visites, shopping, restaurants…), et vous aurez quand même fait l’expérience d’une nuit en ryokan.

  8. Complément : j’ai vérifié pour la ligne de train qui passe à 5 minutes de l’hôtel.Il s’agit de la ligne Keihan, et elle permet effectivement d’aller jusqu’à Osaka.Vous trouverez le détail des villes desservies par la ligne Keihan ici.

  9. Et bien merci pour ces détails très précis… et surtout d’avoir pris le temps de me répondre :)J’aurai une dernière question, le centre ville se trouve au nord ou au sud de l’hôtel ?Merci bcp!

  10. Le centre-ville est au nord de l’hôtel, la gare est au sud. En fait l’hôtel se trouve pratiquement à mi-chemin entre la gare et le centre-ville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :