Premier jour : passer la journée après avoir dormi 1 heure la nuit précédente

Récapitulatif du 1er jour à Kyoto (mardi 8 juillet) :
Arrivée à l’aéroport d’Osaka vers 8h40
– Passage à la douane (fouille rapide de ma valise)
Train aéroport > Kyoto (environ 1h30 – 2h)
– Arrivée à la gare de Kyoto vers midi
– Environ 20 minutes de marche jusqu’à l’hôtel

L’après-midi on visite un peu le secteur autour de l’hôtel. Des ruelles d’habitations typiques (petites maisons de différents styles, certaines anciennes en bois, multitude de câbles sur les poteaux…), quelques temples, un jardin à visiter plus tard dans la semaine, un combini Lawson juste en face de l’hôtel (pratique ; j’ai d’ailleurs pu goûter tout de suite le fameux Pepsi Blue Hawai édition limitée spéciale été 2008). On retourne également voir le quartier de la gare, qui contient notamment un gros centre commercial de 9 ou 10 étages, sur le toit duquel on peut monter pour voir Kyoto d’en haut.

Retour à l’hôtel vers 17h. Sieste jusqu’à minuit, puis impossible de se rendormir (il est 17h en France). On achète des nouilles et une salade au Lawson en face, on les mange à l’hôtel, puis on va faire un tour dans le centre-ville, jusqu’à environ 3 heures. Les salary-men sortent des karaoké, bars et salles de pachinko. Dans les rues, les seules voitures sont des taxis qui attendent les salary-men en question. Quelques jeunes se promènent. A 2h du matin, dans de minuscules ateliers ouverts sur la rue, des hommes préparent les liasses de journaux pour la distribution matinale à vélo. Les combini restent ouverts toute la nuit.

Il fait chaud, même la nuit. Je suis en short et t-shirt. Les distributeurs de boissons permettent de se rafraichir pour 120 yens la canette.

On s’endort vers 4h pour se réveiller le lendemain à 11h30. L’après-midi, visite de Nara. Retour vers 21h. On s’endort vers minuit et on se réveille à 3h. Impossible de se rendormir. A 5h, on laisse tomber le sommeil et on va prendre le train de 7h pour Himeji (on gagne 2h30 sur l’horaire prévu initialement, ce qui nous permettra d’arriver à Himeji juste après l’ouverture et donc d’éviter la foule pour la visite du château).

Publicités

Publié le 12 juillet 2008, dans Non classé, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :